Rétrospective
des 5 derniers festivals

13 mai - 30 septembre 2022

Sigrid DAUNE

76300 SOTTEVILLE LES ROUEN

Plongée dans le monde de l'image depuis mon enfance, c'est à l'âge de 8 ans que je réalise mes premiers clichés. Je découvre alors les nombreux maillons de la chaîne constituant ce monde.

Depuis la prise de vue à la production, de l'usine au comptoir en passant par les laboratoires et les commerces j’apprends ce qu’est la photographie sous toutes ses formes.

Autodidacte passionnée, je me penche sur la multiplicité des techniques et procédés tels que la photographie argentique, le développement et tirages en laboratoire (industriel, laborantin, manuel, numérisation d'image) les retouches et la restauration d’image (gris film, Photoshop©, photomontage, traitement optimisé).

En parallèle, j'exerce en tant que photographe institutionnelle au ministère de la justice avant de m'installer en Normandie en tant que photographe auteure. Je poursuis mes expérimentations autour de l'architecture, l'événementiel, la presse, le portrait, la nature et l'environnement, et me dirige naturellement vers la photographie humaniste et le portrait.

En effet, l'humain reste mon thème de prédilection toutes ces années durant lesquelles je découvre, en chemin, les artistes qui me parleront et feront mes principales influences artistiques comme Sabine Weiss, Robert Doisneau et Edouard Boubat… D'autre part, Mickaël Duane, pour ses fictions photographiques et Diane Arbus pour sa photographie documentaire viendront entre autres enrichir mon univers. De mon travail naîtra ensuite une passerelle plus plasticienne vers l'esthétisme et le symbolisme inspiré de la peinture et du cinéma d'époques variées, à travers les œuvres d'artistes tels que Klimt, Arcimboldo, Magritte, Tarkovski, Wenders, Resnais ...


Mon écriture photographique se structure entre autre au travers des récits, séries ou fictions.

L'atelier devient alors le laboratoire de mes travaux où je joue avec lumière, matière, décor, mises en scène et temps de pose. Un temps où l'essence humaine se dévoile poétiquement dans son moi profond, ses failles, sa sensibilité émotionnelle. Le fil rouge indicible, invisible de l'inconscient au sens psychanalytique constitue la pierre angulaire de mes travaux personnels.



Note d'intention
  • Sigrid DAUNE, 76300 SOTTEVILLE LES ROUEN
  • Site internet : http://sigrid.daune.photo

  • Plongée dans le monde de l'image depuis mon enfance, c'est à l'âge de 8 ans que je réalise mes premiers clichés. Je découvre alors les nombreux maillons de la chaîne constituant ce monde.

    Depuis la prise de vue à la production, de l'usine au comptoir en passant par les laboratoires et les commerces j’apprends ce qu’est la photographie sous toutes ses formes.

    Autodidacte passionnée, je me penche sur la multiplicité des techniques et procédés tels que la photographie argentique, le développement et tirages en laboratoire (industriel, laborantin, manuel, numérisation d'image) les retouches et la restauration d’image (gris film, Photoshop©, photomontage, traitement optimisé).

    En parallèle, j'exerce en tant que photographe institutionnelle au ministère de la justice avant de m'installer en Normandie en tant que photographe auteure. Je poursuis mes expérimentations autour de l'architecture, l'événementiel, la presse, le portrait, la nature et l'environnement, et me dirige naturellement vers la photographie humaniste et le portrait.

    En effet, l'humain reste mon thème de prédilection toutes ces années durant lesquelles je découvre, en chemin, les artistes qui me parleront et feront mes principales influences artistiques comme Sabine Weiss, Robert Doisneau et Edouard Boubat… D'autre part, Mickaël Duane, pour ses fictions photographiques et Diane Arbus pour sa photographie documentaire viendront entre autres enrichir mon univers. De mon travail naîtra ensuite une passerelle plus plasticienne vers l'esthétisme et le symbolisme inspiré de la peinture et du cinéma d'époques variées, à travers les œuvres d'artistes tels que Klimt, Arcimboldo, Magritte, Tarkovski, Wenders, Resnais ...

    Mon écriture photographique se structure entre autre au travers des récits, séries ou fictions.

    L'atelier devient alors le laboratoire de mes travaux où je joue avec lumière, matière, décor, mises en scène et temps de pose. Un temps où l'essence humaine se dévoile poétiquement dans son moi profond, ses failles, sa sensibilité émotionnelle. Le fil rouge indicible, invisible de l'inconscient au sens psychanalytique constitue la pierre angulaire de mes travaux personnels.

  • Documentation
  • 02-Note_dattention.pdf

  • 03_demarche_artistique.pdf

  • 04-texte_poetique_ou_litteraire_en_lien_avec_les_photos.pdf